Breathe yourself : Twitter va libérer les noms d’utilisateurs inactifs

Twitter a annoncé la suppression très prochainement de compte restant inactifs pendant une trop longue période. Le réseau social remettra au passage les noms d’utilisateurs à la disposition des autres. Sa démarche est judicieuse puisque cela évite les risques de piratage.

Si la dernière connexion était il y a 6 mois, le compte Twitter semble bon pour la suppression

Tous les comptes qui n’ont eu aucune connexion ces six derniers mois sont concernés. Ils recevront tous un email les avertissant et surtout, les incitant à se connecter à leur compte avant le 11 décembre. Sans quoi, il se pourrait que le compte en question soit archivé par Twitter.

Cela s’inscrit, selon un porte-parole du réseau social, dans le cadre de son engagement à servir la conversation publique : « Nous travaillons pour nettoyer les comptes inactifs afin de présenter des informations plus précises et plus crédibles sur lesquelles les utilisateurs peuvent se fier, sur Twitter. Une partie de ces efforts consiste à encourager les utilisateurs à se connecter activement et à utiliser Twitter lorsqu’ils enregistrent un compte ».

Twitter indique donc avoir lancé une campagne de sensibilisation proactive auprès de nombreux comptes inactifs depuis les 6 derniers mois. Pour s’assurer de garder son compte et les accès liés, pas besoin de tweeter, mais uniquement de se connecter, puis de suivre les possibles instructions de Twitter. Il est possible, effectivement, qu’il vous soit demandé d’accepter de nouvelles politiques de confidentialité et les cookies.

Le processus de suppression de compte “se déroulera sur plusieurs mois – pas seulement un jour”

Si vous aviez manqué la disponibilité de votre nom d’utilisateur idéal, inutile de penser que celui-ci sera de nouveau libre dès le 12 décembre prochain. En effet, un jour ne sera pas suffisant pour faire ce ménage géant, il prendra a priori « plusieurs mois ».

Le nombre de comptes concernés risque d’être très important dans la mesure où cela pourrait inclure de nombreux comptes de personnes décédées. The Verge a d’ailleurs questionné les équipes de Jack Dorsey sur leur gestion de ces comptes, la réponse apportée à été de dire « ne pas disposer actuellement d’un moyen de commémorer le compte Twitter de quelqu’un une fois qu’il est décédé, mais l’équipe réfléchit à des moyens de le faire ».

Cette action de Twitter est judicieuse, dans la mesure où les comptes abandonnés sont les plus victimes de piratages et fraudes. Ainsi, Twitter s’engage au passage à lutter contre ces phénomènes.