Comment le numérique facilite l’intégration des collaborateurs lors d’une fusion-acquisition

Safran, groupe de haute technologie, s’est récemment recentré sur ses activités d’aéronautique et de défense. Dans le cadre de cette stratégie, le Groupe a mené une opération d’envergure en 2018 : l’acquisition de Zodiac Aerospace et de ses 30 000 collaborateurs.

Comment les réseaux sociaux d’entreprise peuvent faciliter les rencontres entre collaborateurs. Crédit : Pexels

Quand on passe de 58 000 à 91 000 collaborateurs, les enjeux liés à l’intégration des salariés sont importants. La mission de Jean Rancoule, en charge des réseaux internes et de l’innovation au sein de la Direction de la Communication, a été d’accueillir au mieux ces 30 000 personnes et de les initier à la culture de l’entreprise. Pour cela, il fallait mettre en place une communication interne adaptée, afin d’expliquer les enjeux et la stratégie de cette opération. Mais comment communiquer de la même manière et de façon synchronisée aux publics Zodiac et Safran ?

La création d’une plateforme commune, une solution rapide et efficace

Jean Rancoule, en charge des réseaux internes et de l’innovation au sein de la Direction de la Communication. Crédit : Safran.

Un premier challenge est très vite apparu puisqu’il n’existait pas d’outil commun aux deux entités pour communiquer. Safran et Zodiac possédaient des intranets réservés à leurs collaborateurs mais, « il n’était pas envisageable de les faire communiquer entre eux tant que certaines problématiques d’infrastructure informatique et de sécurité n’étaient pas réglés », explique Jean Rancoule.

Une seule solution, la création d’une plateforme commune, à déployer rapidement ; car plus tôt les collaborateurs bénéficieront d’un lieu pour s’informer et communiquer activement, meilleure sera la qualité d’intégration des salariés. « Nous nous sommes orientés vers l’outil Sociabble qui répondait au besoin mais permettait aussi de tester de nouvelles fonctionnalités visant l’engagement des salariés en favorisant les interactions comme sur les réseaux sociaux. Autres avantages, il était simple à gérer et pouvait être mis à disposition en quelques semaines. »

Les usages des réseaux sociaux appliqués au monde professionnel

Les équipes de communication de Zodiac et de Safran ont travaillé de concert pour adapter la plateforme, définir une politique et un comité éditorial et rendre celle-ci opérationnelle le jour de l’intégration de Zodiac. Une campagne de communication a accompagné le lancement. La disponibilité de la plateforme sur desktop et sur mobile a permis de jauger l’appétence des salariés pour ce type d’outils et son acceptation sur un smartphone personnel.

Sociabble a l’avantage de reprendre les codes de n’importe quel réseau social (mur, chaînes, fil d’actualité, likes et commentaires) pour traiter d’informations professionnelles. « Cela nous a amenés à concevoir nos articles de manière différente. Nous devions repenser leur format, dans un esprit de réseau social : des articles courts, des accroches dynamiques et amusantes, des illustrations, des sujets plus conviviaux. Les informations sur la stratégie du Groupe, les métiers et les produits avaient toute leur place bien sûr, mais le traitement devenait différent. »

Une façon de rapprocher les cultures

Sociabble a permis aux collaborateurs de se rendre compte des similarités entre les deux cultures. « Nous travaillons tous dans le domaine de l’aéronautique avec beaucoup de clients communs. Nous avons donc beaucoup de projets à partager et à réaliser ensemble. L’enjeu était également de mettre tout le monde au même niveau : il fallait que les collaborateurs qui rejoignaient le Groupe aient l’impression d’être traités sur un pied d’égalité avec ceux qui en faisaient déjà partie », indique Jean Rancoule.

Une fois cette première étape réussie, le deuxième palier consistait à créer des occasions pour les collaborateurs d’échanger et de se connaître. Safran a ainsi lancé une autre application intitulée Go Safran. Là où Sociabble est une passerelle pour le partage d’information, Go Safran se place sur le terrain de l’interaction et de la gamification.

Go Safran proposait aux collaborateurs de se mesurer les uns aux autres dans un challenge sportif. « L’idée était de permettre aux salariés de pratiquer des sports accessibles à tous (course à pied, marche, vélo) et en équipe pour gagner des points en privilégiant les équipes mixtes, avec des salariés Safran et Zodiac réunis. ». L’équipe de communication a ensuite créé une chaîne dédiée à Go Safran sur Sociabble, permettant ainsi aux deux plateformes de se rejoindre et de créer une émulation plus forte entre les salariés.

S’il est prévisible que l’application perde de son intérêt à partir de l’été 2019 compte tenu du déploiement de l’intranet Safran dans toutes les nouvelles entités, elle aura permis d’expérimenter de nouveaux modes de communication, voire un nouveau langage pour échanger avec les collaborateurs. Car au-delà du besoin lié à l’intégration de Zodiac Aerospace, l’intention était aussi de préparer des évolutions plus profondes du dispositif de communication interne. « Ces changements sont importants à deux titres, conclut Jean Rancoule : ils répondent aux attentes nouvelles de nos collaborateurs – en particulier les jeunes, que l’on recrute en grand nombre – et ils permettent de créer un environnement de travail totalement cohérent avec la révolution numérique qui touche nos produits, nos services et nos processus de fabrication ».

Article réalisé dans le cadre d’un partenariat avec Safran.

Recevez par email toute l’actualité du digital