Etude : des PME peu digitalisées, mais qui veulent générer de la croissance sur Internet

Google et YouGov viennent de conduire une enquête sur les préoccupations des PME et des dirigeants à propos de la digitalisation.

Digitalisation des PME françaises.

Réalisée auprès de 500 dirigeants de PME, l’enquête dresse une bilan intéressant des préoccupations numériques des entreprises françaises.

Des entreprises en recherche de business sur Internet

L’enquête montre de façon claire que le but de la présence en ligne des entreprises est principalement de générer de la croissance, et de trouver de nouveaux clients.

  • 44% des décideurs de PME affirment que la croissance de leur entreprise est leur principal objectif en 2020.
  • 49% des répondants estiment que leur plus grande préoccupation actuelle est de trouver de nouveaux clients.
  • 24% des dirigeants désignent le fait de « faire de la publicité de manière efficace » comme plus grande préoccupation actuelle.
  • 23% affirment que c’est  le fait de « mettre à jour des technologies utilisées et systèmes d’information ».

… mais encore peu digitalisées

Mais contrairement à ce que pourrait laisser penser ce constat, les PME françaises ne sont pas assez digitalisées.

  • 1 PME sur 3 n’a pas de site web.
  • 60% des PME ne gèrent pas leur SEA / SEO.
  • 20% ne consacrent pas de temps à la publicité en ligne pendant leur semaine de travail.
  • 3% seulement des PME passent de 20 à 30 heures par semaine pour développer leur campagnes SEA. 20% y travaillent 1 heure maximum.
  • 1 dirigeant sur 2 souhaite utiliser la publicité en ligne pour attirer de nouveaux clients, et 24% souhaitent que les outils soient simples d’utilisation.

Cette étude est intéressante puisqu’elle montre un paysage web à plusieurs vitesses. Les pure players et les grandes entreprises gèrent leurs présences web avec des équipes dédiées et des compétences bien identifiées. Pour les PME, c’est plus compliqué : pas de site web, pas de connaissances des plateformes publicitaires, etc. Il faudra donc que les PME montent en connaissance sur ces sujets et se digitalisent, mais aussi que les plateformes se mettent au niveau des ces interlocuteurs en proposant des outils dédiés.

Recevez par email toute l’actualité du digital