Faille de sécurité majeure sur Windows 7 et Windows XP : Microsoft déploie des correctifs

Windows XP et Windows 7 sont susceptibles d’être la cible d’une attaque de grande ampleur à cause d’une vulnérabilité détectée par Microsoft.

Les possesseurs des anciens systèmes d’exploitation Windows XP et Windows 7 sont expressément invités à installer une mise à jour si ils ne veulent pas être victimes d’une attaque de grande échelle.

Microsoft a en effet découvert une vulnérabilité de code au sein des services de bureau à distance existant dans Windows XP, Windows 7 et des versions telles que Windows Server 2003, Server 2008 et Server 2008 R2.

Si vous êtes concerné(e), vous devrez télécharger directement la mise à jour via ce catalogue. Microsoft a déployé des correctifs pour tous les systèmes y compris ceux qui ne sont plus gérés par son service d’assistance comme Windows XP.

Cette faille ne nécessite pas d’action de la part de l’usager et est donc hautement contagieuse d’un ordinateur à l’autre. WannaCry, le ransomware qui avait infecté des milliers d’appareils en 2017 a été cité comme référence par l’un de des porte-paroles de Microsoft.

Si aucune exploitation de cette faiblesse n’a encore été signalée, Microsoft prévient que ce n’est qu’une question de temps, après la diffusion de leur correctif. Les pirates ont en effet pour habitude de faire de la rétro-ingénierie à partir de ces correctifs pour élaborer des malwares, ou logiciels malveillants.

Les systèmes Windows 8 et Windows 10, qui sont désormais les versions les plus répandues, ne seraient pas concernés par cette vulnérabilité. Des millions d’appareils fonctionneraient encore sous les versions Windows 7 et antérieures.

Recevez par email toute l’actualité du digital