Finalement, Twitter ne supprimera pas les comptes inactifs en décembre : le projet est reporté

Twitter fait volte-face : les comptes inactifs ne seront finalement pas supprimés en décembre.

Twitter reporte la suppression des comptes inactifs. Crédits : Twitter.

Twitter avait prévenu les utilisateurs par email

Hier, nous apprenions que Twitter s’apprêtait à supprimer les comptes inactifs – et libérer leurs noms d’utilisateur – dès le mois prochain. Une partie des personnes concernées ont reçu un email les invitant à se connecter sur leur compte avant le 11 décembre pour le conserver. Le réseau social proposait ainsi un délai de 15 jours pour se connecter, sans quoi le compte inactif serait supprimé. Une décision qui a beaucoup fait parler.

Twitter suspend son plan et précise ses volontés

Finalement, Twitter fait volte-face. Le réseau social a publié une série de tweets pour annoncer la suspension du plan de suppression des comptes inactifs. Il précise également les fondements de ce projet.

Une décision liée à la conformité RGPD

Lorsqu’elle entrera en vigueur, la suppression des comptes inactifs ne concernera que l’Europe, dans un premier temps. Twitter avait une « politique relative aux comptes inactifs » mais ne l’appliquait pas systématiquement. La suppression effective des comptes en Europe devait permettre à Twitter de respecter certains principes du RGPD. Le réseau social précise tout de même qu’« au-delà de la conformité RGPD, [il] pourrait élargir l’application de [sa] politique d’inactivité afin de respecter les réglementations en vigueur dans le monde et garantir l’intégrité du service ».

Pourquoi Twitter suspend la suppression des comptes inactifs

Certains ont soulevé un point auquel Twitter n’avait visiblement pas pensé. Les comptes des personnes décédées, de facto inactifs, allaient être supprimés. Twitter a entendu les utilisateurs et suspend son plan de suppression des comptes inactifs jusqu’à ce qu’un moyen de commémorer ces comptes soit trouvé et développé. Les comptes Twitter inactifs bénéficient ainsi d’un sursis d’au moins plusieurs mois.

Recevez par email toute l’actualité du digital