Messenger : les conversations audio des utilisateurs écoutées et retranscrites

Est-ce vraiment surprenant ? Amazon, Apple, Google et même Microsoft ont récemment fait les gros titres, suite à l’écoute de conversations entre les utilisateurs et les assistants vocaux. C’est à présent au tour de Facebook d’être la cible des critiques.
Mais Facebook n’a pas d’assistant vocal, alors de quoi parlons nous ? L’entreprise aurait fait appel et payer différentes personnes afin qu’elles retranscrivent les conversations audio passées sur Messenger, comme l’explique Bloomberg.

Un programme mis en pause depuis une semaine

L’entreprise de Zuckerberg semble se moquer des scandales dans lesquels elle est impliquée et encore pire, de la vie privée de ses utilisateurs. Même si la société a déjà réagi et mis ce programme d’écoute et de retranscription en pause, notamment suite aux problématiques soulevées par les pratiques d’Amazon et co, il est important de comprendre le pourquoi du comment.

Facebook aurait fait appel à des sous-traitants de TaskUs pour retranscrire les conversations. L’objectif ? Vérifier que l’intelligence artificielle interprétait correctement les messages des utilisateurs, afin d’améliorer son fonctionnement. Par ailleurs, Bloomberg note que les personnes travaillant sur ce projet, ne savaient pas d’où venaient l’audio et pourquoi ils devaient le retranscrire. Leur travail leur semblait donc « contraire à l’éthique« .

Un manque de transparence continu de la part de Facebook…

Les données étaient anonymes, mais comme à chaque fois il suffit que l’utilisateur soit trop bavard et donne des informations personnelles pour que l’anonymat disparaisse…
Une fois de plus, Facebook a omis de préciser ce détail à ses utilisateurs. Personne n’était au courant que leurs conversations audio pouvaient être écoutées par des tiers. Facebook, comme les autres entreprises déjà épinglées, ne précise pas clairement que d’autres humains peuvent écouter les conversations.  Pour se défendre, le réseau social explique les utilisateurs ont donné leur accord dans les paramètres de Messenger pour que leurs conversations vocales soient retranscrites (personnellement je n’ai pas trouvé l’option…).

Facebook s’est récemment vu infliger une amende de 5 milliards de dollars par la FTC suite à l’affaire Cambridge Analytica et la non-protection des données de ses utilisateurs. Cette annonce ne devrait pas améliorer le cas Facebook aux yeux des gouvernements et du grand public… Il serait temps que Facebook retrouve un chef de la sécurité… Il y a un an Alex Stamos a décidé de quitter l’entreprise, le poste n’a pas été occupé depuis.