SEO : Google révèle les 3 facteurs sur lesquels vous devez vous concentrer en priorité

Vous débutez dans le SEO ou ne disposez pas de moyens pour développer votre référencement de manière poussée ? Martin Splitt, analyste des tendances pour Google, explique quels sont les trois principaux facteurs de référencement sur lesquels il faut se concentrer.

Crédit : Pexels.

Nous vous avions parlé il y a quelques jours du lancement de la série YouTube SEO Mythbusting par les équipes de Google. Aujourd’hui, la chaîne diffuse son premier épisode et met en avant les principes basiques du SEO. Plus loin dans la vidéo, le WebMaster Trends Analyst de Google, Martin Splitt, dévoile les 3 principaux facteurs qui permettront aux propriétaires de sites web de se familiariser avec les bases du référencement.

1. Le contenu

Martin Splitt explique que le contenu d’un site web est le facteur dont il faut prioriser la qualité. « Vous devez proposer un contenu qui répond à un objectif pour l’utilisateur. Quelque chose que l’utilisateur veut ou a besoin. Si votre contenu indique où vous êtes, ce que vous faites, comment vous m’aidez avec ce que j’essaie d’accomplir, c’est fantastique« , explique l’expert. « Si vous avez simplement une page qui explique à quel point votre entreprise est géniale, vous ne répondez pas à un besoin et vous ne suscitez pas l’intérêt des personnes que vous souhaitez attirer. »

Plus concrètement, cela se traduit par l’élaboration d’un contenu avec un discours clair et précis, en faisant usage de mots que les utilisateurs emploient pour effectuer leur recherche. L’optimisation d’un contenu passe donc notamment par l’utilisation de termes spécifiques permettant à la fois de qualifier précisément qui vous êtes et ce que vous proposez, mais aussi aux utilisateurs de vous trouver.

Si un utilisateur recherche où trouver de la crème glacée, il tapera dans la barre de recherche « où trouver de la crème glacée » et non pas le nom de votre produit ou de votre marque, qu’il ne connait pas forcément. « Aidez Google à vous mettre en contact avec les bonnes personnes« , conclut Martin Splitt.

2. Les métadonnées

Autre facteur un peu plus technique cette fois-ci : assurez-vous d’avoir des méta-tags qui décrivent votre contenu. Les méta-descriptions permettent en effet à Google de repérer plus facilement le contenu de chaque page et si celui-ci est pertinent pour la recherche de l’utilisateur. Les meilleurs résultats d’une requête peuvent également être mis en avant grâce à ces métadonnées. Il ne faut donc pas négliger ce facteur pour permettre à l’algorithme de Google de trouver votre page, la trouver pertinente et la classer le plus haut possible dans la liste des résultats.

Pour cela, il faut veiller à mettre des titres sur vos pages en faisant usage, à l’instar du contenu, de termes et de mots-clés pertinents qui décrivent ce qu’on peut y trouver. Bien sûr, il faut également faire en sorte de ne pas produire un même titre pour plusieurs pages. Les contenus et métadonnées trop similaires desservent le classement des résultats de recherche. Google privilégie en effet la valeur ajoutée de chaque page. Si trop de contenus se ressemblent, cela joue sur la qualité des résultats, Google pénalise ainsi les contenus copié-collés.

3. La performance du site web

Enfin, faites en sorte que la vitesse de chargement de votre site et de vos pages soit les plus rapides possible. Google ne mettra pas en avant des pages web dont le temps de chargement est trop long, car ce n’est pas intéressant pour l’utilisateur. Pour ne pas pâtir de ce facteur de classement, il faut optimiser vos pages web. « Les performances ne font pas que rendre un site plus rapide, cela le rend également plus visible pour les autres, explique Martin Splitt, parce que nous voulons nous assurer que les personnes qui cliquent sur votre page obtiennent le contenu rapidement. C’est l’un des nombreux signaux que nous examinons.  »

Pour analyser les performances de votre site web, Google propose des outils comme PageSpeed Insights. Accessible directement en ligne, il suffit d’entrér l’adresse de son site web pour connaître l’évaluation de Google sur les performances de la page. L’outil prodigue ensuite des conseils pour optimiser certains éléments qui poseraient problème.

Recevez par email toute l’actualité du digital