SEO : preuve de l’importance de la technologie sur le référencement

Le SEO est avant tout affaire de technique, contrairement à ce qu’on pourrait penser, et c’est Jean-Louis Kalala qui me l’a démontré. Je croyais benoîtement que la technologie, c’est ce que l’on entend répéter à l’envi, n’avait plus d’importance.

Le référencement est avant tout affaire de technique

Certes, intuitivement, je me doutais un peu du contraire. Nous conservons une partie de notre site (celle dédiée à nos offres et à notre agence) sur un hébergement à part avec des pages développées en Html5 sur Dreamweaver.

Malgré les ricanements (« tu utilises encore Dreamweaver !!!??) nous nous sommes rendu compte que l’affichage et les tests de rapidité sont imbattables. Sans avoir à installer aucun plugin compliqué.

Quand on compare cela à une plateforme WordPress (celle sur laquelle sont hébergés nos deux sites d’information), c’est une tout autre histoire.

SEO : même avec un contenu hors pair, une erreur technique peut vous anéantir

Là aussi on peut arriver à de très bons résultats, mais seulement à condition d’y passer beaucoup de temps en optimisation et paramétrage de plug-ins assez complexes.

La technique a donc beaucoup d’importance en référencement, au contraire de ce que l’on pourrait penser. Un mauvais choix et vous voilà dans l’eau, même avec un contenu hors pair.

La mésaventure est arrivée il y a peu sur un site sur lequel j’ai travaillé. Quand le nom de domaine de ce site a été mis en pause par les robots de Google du fait d’une erreur de configuration stupide.

Impossible même de remonter la chaîne tant les experts les plus chevronnés du SEO qui s’étaient penchés sur ce site ces dernières années avaient ajouté chacun leur niveau de complexité.

Tout cela sans voir l’évidence : deux noms de domaine sur le même site avec des IP différentes et boom ! Au revoir le travail appliqué malgré la qualité des contenus, la qualité des liens, des références, etc.

SEO

SEOJ’ai rencontré Jean-Louis Kalala il y a peu, au Spaces Bonne Nouvelle où Visionary Marketing élu domicile en septembre. C’est un pionnier du Web et le fondateur d’une agence nommée Digital Business Connect.

Et c’est lui qui, au détour d’une conversation, a découvert le pot aux roses et en quelques minutes.

La preuve par neuf de ce qu’il m’a expliqué dans cette interview récente donnée à Visionary Marketing.

SEO : tout commence par le nom de domaine

Commencer par le nom de domaine et ne pas négliger la technologie. Une fois cette affaire d’IP réglée (une chose moins simple qu’il y paraît sur un site de 25 ans !) le référencement a commencé à revenir très rapidement. Jusqu’à montrer des positions 1 ou 2 sur certaines requêtes (voir image ci-dessus).

Cela fait quasiment vingt ans aujourd’hui que je travaille dans le marketing digital, plus spécialement dans le domaine technique, et l’optimisation de sites Internet, pour les mettre aux normes SEO.

Voici donc la transcription de mon interview avec Jean-Louis sur le sujet du SEO :

Le référencement est avant tout affaire de technologie

On entend ici et là que la technologie n’a plus grande importance, notamment en ce qui concerne les créations de sites Web qui seraient devenus des commodités. Est-ce vrai?

Il est vrai qu’aujourd’hui, créer un site Internet est très simple. Avec les CMS comme WIX ou Hubside, on peut, sans connaître le code HTML, créer son site Internet et y mettre du contenu. Cela est vrai.

En revanche, le fonctionnement des moteurs de recherche n’a pas tellement évolué. Il y a bien l’apport de l’intelligence artificielle, mais uniquement dans la partie traitement du contenu. Pour ce qui est du crawl d’un site, le principe n’a pas changé.

Tu parles du moteur de recherche, mais il n’en reste plus qu’un !?

Bing a quand même 30% de part de marché aux États-Unis, ce qui n’est pas négligeable, surtout quand on veut communiquer vers ce pays. Ce n’est pas un moteur négligeable. Ce qui est vrai cependant, c’est que Google détient la majorité de fréquentation.

Il faut encore connaître la technique pour référencer son site

Tout à fait ! Il faut garder à l’esprit ce que je l’ai dit tout à l’heure, à savoir que le crawl d’un site Internet reste le même. Il faut savoir qu’un crawl, le Spider du moteur de recherche, fonctionne exactement comme un navigateur.

Cela veut dire qu’il effectue un certain nombre de requêtes pour pouvoir récupérer le contenu d’un site. Il demande premièrement la résolution du nom de domaine, c’est à dire son adresse, son nom. Et le robot qui vient pour récupérer un contenu va d’abord interroger la base pour savoir où le nom de ce site est situé.

Cela veut donc dire que la résolution de ce nom de domaine a une importance capitale pour le moteur de recherche.

Il y a peut-être également la façon dont le code est construit, sa verbosité, comme on dit dans le métier ?

Absolument. Cela vient dans un second temps. Un site est constitué de balises HTML qui sont lues par les robots. Mais avant ça, il y a le serveur à partir duquel est servi ce HTML. Et ce serveur Web a une configuration technique. Donc, la part du technique dans le SEO a une importance capitale.

Est ce qu’on peut imaginer un temps, dans le futur proche, où la base technologique du site n’aurais plus aucune importance et où je n’aurais plus besoin de construire un site web moi-même.

Quand tu rends sur un moteur de recherche et que tu tapes une requête, tu te rends compte qu’il y a très peu, voire pas du tout, de sites conçus avec Wix qui apparaissent dans les meilleurs résultats.

Pourquoi ne trouve-t-on pas de sites réalisés avec des générateurs de codes dans les résultats de recherche ?

Tout simplement car, si Wix est certes simple à manipuler, son rendu HTML et le crawl par les moteurs de recherche restent problématiques.

Cela pourrait aussi vouloir dire que Google pénalise WIX ?

Ce n’est pas cela. C’est tout simplement que la structure de WIX ne permet pas aux moteurs de recherche de bien crawler le contenu et de récupérer ce contenu pour le stocker dans sa base.

En conclusion, dire que la technologie n’a plus aucune importance, est faux ?!

Tout à fait. Un moteur de recherche est avant tout une base de données. Pour remplir cette base, des requêtes y sont effectuées. Et ces requêtes sont adressées à un serveur.

En amont, effectivement, il y a toute une structure, un certaine nombre d’opérations techniques qui sont faites pour pouvoir répondre aux moteurs de recherche.

En conclusion, la partie technique reste très importante pour le positionnement d’un site et d’un contenu Web.

suivez moi !

Yann Gourvennec

Yann Gourvennec a créé le site visionarymarketing.com en 1996. Il est intervenant et auteur de 4 ouvrages édités chez Kawa. En 2014 il est devenu entrepreneur, en créant son agence de marketing digital Visionary Marketing.
suivez moi !

Les derniers articles par Yann Gourvennec (tout voir)