Twitch : le programme de contenus sponsorisés Bounty Board est disponible en Europe

Lancé en 2018 aux États-Unis, Bounty Board a généré plus de 2 millions de dollars pour 1500 créateurs de contenus.

Twitch lance Bounty Board en Allemagne, Royaume-Uni et France. Crédits : Twitch

Des contenus sponsorisés disponibles dès mai

La première édition de la TwitchCon Europe s’est tenue ce week-end à Berlin. À l’occasion de cet événement, la plateforme de diffusion de jeux vidéo a dévoilé plusieurs annonces, dont l’arrivée du programme Bounty Board en Europe.

Ce programme, disponible dès le mois de mai sur le Vieux Continent, permet aux créateurs de contenus d’entrer facilement en relation avec des marques et de monter des projets de contenus sponsorisés. Avec cette fonctionnalité, de nombreux streameurs pourront ainsi générer des revenus de leur activité. Bounty Board sera disponible pour les membres partenaires du Royaume-Uni, en Allemagne et en France.

Le créateur de contenu doit remplir certaines conditions pour gagner son bounty. Crédit : Capture Twitch

Le concept est simple : chaque créateur de contenu choisit dans son tableau de bord Twitch une opération de partenariat parmi celles qui lui sont proposées. En cliquant sur un Bounty, l’utilisateur peut avoir de plus amples détails sur les conditions à respecter pour gagner la somme indiquée (nombre de spectateurs, durée de streaming, date butoir, etc.).

Un nouveau moteur de recherche

Parmi ses autres annonces, Twitch a également présenté son nouveau moteur de recherche de contenu vidéo. Disponible au mois de juin, il permet de trouver plus vite et plus efficacement un contenu, en classant les chaînes par nombre de spectateurs connectés, l’heure de diffusion, ou encore les contenus pouvant intéresser les utilisateurs en fonction de leurs visionnages passés.

Dans un autre registre, Twitch annonce pour les créateur l’arrivée d’un moteur de génération automatique de moments forts diffusés en direct. L’outil enregistrera en effet des extraits qu’il juge dynamiques, et l’utilisateur pourra choisir de les partager ou de les modifier. Cette fonctionnalité sera aussi disponible au mois de juin.

Recevez par email toute l’actualité du digital