ZombieLoad, une nouvelle faille de sécurité dans les processeurs Intel

Une nouvelle faille a été identifiée dans les processeurs Intel par des chercheurs en sécurité informatique. Elle pourrait permettre d’obtenir des informations confidentielles via le processeur.

ZombieLoad : une nouvelle faille de sécurité sur les processeurs Intel.

Des millions de PC affectés

Il y a quelques semaines, les failles Meltdown et Spectre ont touché les ordinateurs équipés de processeurs Intel. Désormais, c’est une nouvelle faille qui a été découverte et pourrait permettre à des hackers expérimentés d’extraire des informations sensibles des microprocesseurs. Nommée ZombieLoad, elle touche tous les processeurs Intel conçus depuis 2011.

La faille présente des similitudes avec Meltdown et Spectre, à savoir qu’elle affecte les données stockées sur la puce qui permettent d’effectuer certaines tâches plus rapidement. Selon WIRED, la faille touche des millions de PC.

Quatre failles de sécurité

ZombieLoad regroupe quatre failles de sécurité qui permettent à un pirate informatique expérimenté de dérober des données sur l’ordinateur d’une personne comme l’historique de navigation d’un navigateur web, des identifiants et mots de passe ou encore des clés de chiffrement de disques. L’attaque peut s’effectuer sur un ordinateur ou sur le cloud.

Pour se protéger contre ce type d’attaque, la meilleure solution est de maintenir son système d’exploitation à jour. Des correctifs ont déjà été appliqués sur les processeurs Intel Core de 8ème et 9ème génération, ainsi que sur la 2ème génération des processeurs Intel Xeon Scalable. De plus, il faut garder à l’esprit que ZombieLoad est une attaque complexe exigeant un haut niveau de connaissances informatiques et des conditions particulières afin d’être exécutée.

Mises à jour et baisse des performances

De nombreux fabricants d’ordinateurs comme Apple, Microsoft et Google proposent  des mises à jour depuis mardi pour aider leurs clients à se prémunir contre une attaque. Les utilisateurs doivent en revanche s’attendre à une légère baisse de performance des processeurs suite à la mise à jour, comme ce fut le cas pour Meltdown et Spectre. Pour les ordinateurs personnels, la baisse de performance devrait être autour de 3 % alors les serveurs pourraient voir leur vitesse de traitement diminuer de 9 %.

Recevez par email toute l’actualité du digital